Etat du secteur de la restauration en France

Le secteur de la restauration a toujours été un pilier de l'économie française. En 2020, le marché a été fortement impacté par le COVID-19 et la fermeture des établissements dû aux restrictions sanitaires. Si le secteur se remet doucement de la crise qu'il a connu, on constate un changement des tendances des consommateurs. Notamment envers la restauration rapide, la vente à emporter et la livraison à domicile.

La restauration, secteur clé de l’économie française

Avant l’arrivée du COVID-19, le secteur de la restauration en France se portait bien avec un chiffre d’affaires de 57,3 milliards d’euros. La restauration a enregistré une croissance de 1,7% et une augmentation de la fréquentation de 0,8% pour l’année 2019. Pourtant la victoire en Coupe du monde de football avait déjà permis une forte croissance du secteur en 2018.

 Depuis quelques années déjà, c’est la restauration rapide (un tiers des établissements du territoire) qui connaît les meilleurs résultats : 4,5% de croissance par rapport à 2018 et 2,6% de trafic en plus. On constate un réel engouement envers ces solutions économiques et rapides puisque le chiffre d’affaires de la restauration rapide a plus que doublé en 10 ans, passant de 7,3 milliards d’euros en 2007 à 19 milliards d’euros pour 2018.

 Si la crise du COVID-19 a fait exploser les livraisons à domicile (nous y reviendrons plus tard), en 2019 elles connaissaient déjà une forte croissance de 8,1%.

Crise du COVID-19 : des segments qui s’en sortent mieux que d’autres

Quand on parle de restauration, cela englobe de nombreux segments et certains ont réussi à mieux surmonter la crise du COVID-19 que d’autres. 

Sans surprise, c’est la restauration à table qui a le plus été touchée par le COVID-19. On constate une diminution du chiffre d’affaires de 50% sur l’ensemble de 2020, avec certaines périodes pouvant atteindre jusqu’à moins 85% de chiffre d’affaires. Cela est dû notamment aux périodes de confinement, par exemple entre mars et mai les restaurants ne fonctionnaient qu’à 15% de leur capacité habituelle.

La restauration rapide quant à elle s’en sort beaucoup mieux notamment grâce aux livraisons à domicile et à la vente à emporter. On constate une baisse de 25% soit deux fois moins que les restaurants classiques. Pendant la reprise estivale de 2020 (juin, juillet et août) la restauration rapide ne perdait que 16% de valeur comparé à l’été 2019. Les segments proposant des options rapides, à emporter et appréciées par un public jeune comme les hamburgers effectuent quant à eux une remontée fulgurante. 

Enfin les segments qui traditionnellement font le gros de leur chiffres d’affaire sur la vente à emporter s’en sont sans grande surprise bien sorti. C’est le cas des boulangeries ou encore des pizzerias.

Un changement des tendances

La plupart des experts s’accordent sur un point : il y aura un monde avant et un monde après COVID. En effet, la crise mondiale que nous traversons remet en cause nos modes de fonctionnement. C’est également le cas pour la restauration où la digitalisation des acteurs s’est fortement accélérée. C’est notamment le cas de la prise de commande avec le Click & Collect qui a augmenté de 30% durant l’été 2020.

Steak ‘n Shake, avait d’ailleurs déjà adopté cette démarche avec notre application disponible sur iPhone & Android, permettant de passer directement commande en ligne et d’éviter les files d’attente.

Bon nombre de restaurateurs qui ne proposaient pas ce service auparavant se sont mis à la vente à emporter et ont ainsi pu limiter les effets du COVID-19 sur leur activité. Toujours sur la période estivale, on constate une augmentation de 40% des livraisons de repas à domicile. Ceci est principalement dû à l’arrivée d’une nouvelle clientèle sur les plateformes de livraisons comme Ubereats ou encore Just Eat. Leurs profils est intéressant puisqu’il s’agit de clients âgés de plus de 40 ans, avec un panier moyen supérieur à la moyenne et un taux de répétition élevé. Les drives quant à eux ont connu une augmentation de 34%.

Sur la période du premier confinement (printemps 2020), la consommation de produits frais et bio a augmenté de 63%. Il y a une demande grandissante sur les produits locaux et la qualité des ingrédients qui constitue une opportunité pour les restaurateurs. Aujourd’hui la qualité des ingrédients et leur alignement avec les problématiques du développement durable sont plus importants que jamais c’est pourquoi Steak ‘n Shake en a bien conscience et se positionne sur ce segment afin de répondre à ces problématiques.

2021 - 2022 : vers une forte relance de l'activité

Si le début de l’année 2021 fut compliquée pour les restaurateurs, depuis la réouverture des établissements le 19 mai, la tendance est évidemment en train de s’inverser.

Les consommateurs sont heureux de pouvoir retourner au restaurant et dépensent même plus qu’auparavant. En effet, nous constatons une légère hausse du ticket moyen des clients. D’ailleurs cette hausse avait déjà eu lieu durant l’été 2020 avec une augmentation de 8% lors des dîners. L’année 2021 devrait donc enregistrer une croissance par rapport à 2020 et s’orienter vers une croissance continue en 2022.

Partager

Share on twitter
Share on facebook
Share on linkedin

ARTICLES RECENTS

Franchise steakburger

Le réseau de franchise Steak ‘n Shake fête ses 8 ans en France !

88 ans aux États-Unis et 8 ans en France, 2022 est l’année du grand huit pour Steak n’ Shake ! Nous sommes particulièrement fiers du développement de l’enseigne en France, portée par l’héritage américain de la route 66. Voilà 8 ans que nous cuisinons en France nos steakburgers gourmets, pour le plus grand plaisir des adeptes du fast casual ! Et comme tout anniversaire, Steak ‘n Shake a prévu de le fêter comme il se doit !

Steak 'n Shake Ibiza

Jennifer Belloni ouvre la saison de Steak ‘n Shake à Ibiza !

Bienvenidos a Ibiza ! Haut-lieu de la fête dans les Baléares, l’île s’apprête à nouveau à accueillir des millions de touristes venus de tous les pays. C’est dans ce cadre enchanteur que Jennifer Belloni donne le coup d’envoi de la saison des steakburgers dès le 24 avril prochain. Présente depuis 9 ans sur la plus grande plage de l’île, à Playa D’en Bossa, Steak ‘n Shake régale les clubbers, mais aussi les familles et les amoureux du fast casual gourmet. On vous raconte ?